L’agenda Famille !

Avec des centaines d'events chaque semaine, on partage tout en famille chez Kideaz. Faites-nous part de vos events.

Proposez vos Bons Plans

Vous souhaitez partager et faire découvrir une de vos adresses favorites ? N'hésitez plus.

Pour les Professionnels

Proposez votre crèche / foyer de jour sur Kideaz.

Accueil > Blog > TikTok : le contrôle parental
Emmanuelle Schlemer
FacebookEmailFacebook Messenger
Actualités, Culture / Médias

TikTok : le contrôle parental

Petit rappel sûr qu’est-ce que TikTok… Vous en avez sûrement entendu parler par le biais de vos enfants, sur les réseaux sociaux ou aux infos mais ça reste assez flou pour la majorité des parents alors nous allons vous présenter le nouveau réseau social préféré des ados et détailler les récentes mises à jour effectuées !

TIK QUOI ?

TikTok est une application mobile née en 2016 pour les vidéos en format court. L’objectif est de capturer et de présenter la créativité du monde et des moments qui comptent dans la vie quotidienne. Les utilisateurs se filment face caméra faisant du play-back ou des chorégraphies de danse.

Après avoir conquis les cours de récréation, l’appli de courtes vidéos de chorégraphies affole le marketing et les entreprises de tous domaines confondus. Car pour les marques, TikTok fait figure de porte d’entrée vers le Graal, les consommateurs de moins de 20 ans. Et c’est pour cela que certains risques en découlent.

Malgré la restriction d’âge pour créer un compte (13 ans) on retrouve de très jeunes utilisateurs sur l’application et les enfants et ados peuvent parfois être confrontés à des images inadaptées à leur âge. Les vidéos peuvent également être visionnées par des personnes beaucoup plus âgées qu’eux si leur compte est public. Afin de rassurer les parents et de veiller à la sécurité des jeunes, TikTok a récemment réalisé des mises à jour.

1ère nouveauté : Mode Sécurité Famille

Ce mode « Family Safety » permet à un parent ou un tuteur de relier son compte TikTok à celui de l’adolescent. Une fois ce mode activé, le parent peut alors depuis son téléphone et l’application contrôler les fonctionnalités suivantes :

  • Gestion du temps d’écran : Contrôler le temps d’utilisation quotidien de l’application. Au-delà du temps défini (40, 60, 80 min…) l’application ne peut plus être utilisée.
  • Messagerie : Décider de qui peut envoyer des messages via la fonction messagerie.
  • Mode restreint : Restreindre l’apparition de contenus qui pourraient être inappropriés pour les jeunes.

2ème nouveauté : Vidéos de sensibilisation à la gestion du temps d’écran​

Les utilisateurs seront sensibilisés à un usage mesuré et responsable de l’application et de leur vie numérique, via l’apparition de vidéos décalées créées en collaboration avec des créateurs, qui apparaîtront directement dans leur flux de vidéos « pour toi.

QUELS SONT LES DANGERS DE L'APPLICATION ?

Comme pour chaque réseau social, une trop longue utilisation pousse à la fatigue et à des effets néfastes sur le sommeil, surtout pour les jeunes. Raison pour laquelle cette mise à jour permettra aux parents d’avoir un certain contrôle et de limiter le temps d’exposition.

Un atout pour les parents ayant du mal à retirer le smartphone des mains de leurs progénitures !

Deuxièmement, ce type d’appli pousse à une hypersexualisation précoce et néfaste. Comme sur Instagram mais en vidéo, l’objectif est de se montrer sous son meilleur jour en utilisant des filtres et recevoir des likes, des partages et des commentaires élogieux. Plongée dans l’esthétique corporelle d’une jeunesse clonée vos enfants peuvent rapidement se perdre dans cette superficialité et ce culte de la beauté et du corps.

FAUT-IL INTERDIRE TIKTOK ?

Il ne faut pas non plus diaboliser la plateforme, qui permet par ailleurs à certains d’éveiller leur créativité, en développant des petits projets amusants et épanouissants.

Il faut surtout éveiller les consciences des parents et des jeunes pour leur faire comprendre qu’il y a des dangers, non seulement sur TikTok, mais sur toutes les plateformes et sur internet en général. En cas de doute, il est impératif d’en parler aux parents et de ne pas garder les choses pour soi.

Les enfants ne sont pas armés pour comprendre et réagir à ce qui est ambigu ou insultant. D’où la nécessité de garder le contact avec son enfant, de s’intéresser à ce qu’il fait et d’en discuter avec lui.

Pour le moment, ce Familiy Safety Mode est disponible au Royaume-Uni, et sera étendu aux autres pays dans les prochaines semaines.

Vidéo : la face cachée de TikTok

FacebookEmailFacebook Messenger

Dis papa,

On fait quoi ce week-end ?

Ah ! Bonne question,

attends je regarde

la newsletter kideaz

X