Pachamama

de Juan antin

SYNOPSIS

kideaz - pachamama - cinema -

Tepulpaï et Naïra, deux petits amérindiens de la Cordillère des Andes, partent à la poursuite de la Pachamama, totem protecteur de leur village, confisqué par les Incas. Leur quête les mènera jusqu’à Cuzco, capitale royale assiégée par les conquistadors.

BANDE-ANNONCE

ON VOUS EN DIT PLUS SUR CE FILM CHAMANIQUE...

Le village communautaire de Tepulpaï et Naïra se situe en Argentine. Effectivement, à cette époque les Incas du Pérou avaient déjà conquis l’Argentine. L’idée de Juan ANTIN était de présenter une conquête juxtaposant une autre. 

Dans Pachamama, les deux personnages antithétiques mais complémentaires partent récupérer le totem protecteur qui leur a été dérobé par l’intendant de l’empire Inca. Les deux jeunes enfants évoluent au cours du film.

Au début, Tepulpaï est un petit garçon égoïste et vaniteux désirant devenir chaman pour de mauvaises raisons. Puis, il va traverser des épreuves qui lui enseigneront l’humilité, le don de soi, le respect mais aussi la sagesse. Étonnement, Tepulapaï fera même preuve de beaucoup de courage. 

Quant à la sage Naïra, c’est le contraire. D’abord, elle veut se conformer sans poser de questions. Puis, au fur et à mesure, elle devra être courageuse en surpassant ses peurs et en faisant preuve d’autonomie. Une dynamique est créée entre les deux personnages qui, au final, apprennent l’un de l’autre.

 

Enfin, Pachamama est porteur d’un message écologique. À travers ce film d’animation, Juan ANTIN a voulu exprimer sa colère face à la maltraitance de la nature. C’est pourquoi, il a abordé le thème de l’écoresponsabilité, pour sensibiliser tout un chacun.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le projet Pachamama a commencé il y a quatorze ans en Argentine. Pour la réalisation de ce film d’animation, Juan ANTIN a dû faire des sacrifices, notamment quitter sa terre natale pour s’installer en région parisienne. Jusqu’à sa collaboration avec Didier et Damien BRUNNER, le parcours fut long et complexe.

À travers la réalisation du film d’animation Pachamama, Juan ANTIN souhaitait rendre hommage à la civilisation de l’Amérique Latine précolombienne. Pachamama est une sorte de métaphore de l’histoire de la Conquête européenne de l’Amérique Latine, des massacres génocidaires mais aussi de la destruction des cultures en harmonie avec leur environnement. 

kideaz - pachamama - film animation - luxembourg - tarantula distribution

Dans un entretien consacré à Pascal PINTEAU, Juan ANTIN raconte que son attachement à l’écologie est inscrit dans la culture des Amérindiens. « Ces peuples restituaient à la terre une partie de ce qu’elle leur donnait, dans un échange permanent avec une entité vivante, la terre-mère nourricière. La Pachamama ! ». À travers ce film d’animation, le cinéaste a voulu également contrer ce qu’on apprend aux argentins à l’école. En effet, il était primordial pour lui de les instruire. C’est pourquoi, dans Pachamama, il raconte aux écoliers sud-américains, notamment argentins, que les conquistadors n’étaient pas ce qu’on leur fait croire, mais des voleurs.

DATES DE SORTIE ET AVANT-PREMIÈRES

La sortie du film est prévue le 5 décembre 2018 dans les salles au Luxembourg. Cependant, vous avez la possibilité de le voir en avant-première :

Le 1er décembre 2018Tarantula Distribution et Kideaz vous présentent en avant-première Pachamama au Kinepolis de Kirchberg. Pour l’occasion la version française ainsi que la version luxembourgeoise seront programmées à 11h aux hall 2 et 3. Alors, rendez-vous dès 10h30 pour quelques animations et cadeaux à gagner !

D’autres Avant-Premières seront organisées aux dates suivantes :

 

  • 28 novembre à l’Utopia : Avant première officielle en VF en présence de l’équipe du film, du réalisateur Juan ANTIN et du compositeur de la musique Pierre HAMON.
  • 4 Décembre au Centre National de l’Audiovisuel (CNA): Avant première en version luxembourgeoise. 

ÉVÈNEMENT AUTOUR DU FILM

Le nombre maximum de participants est de 10 enfants. Ils devront être âgés de 10 à 14 ans. Pour les inscriptions, veuillez envoyer un email à : [email protected]. La participation pour cet atelier est de 7€. Par ailleurs, lors de l’inscription, il est important de préciser les langues parlées par l’enfant entre le français et le luxembourgeois.