Les mini-crèches pourraient accueillir

les enfants dès cette année

Qui dit nouvelle année dit aussi nouveautés. Et parmi elles, une nous intéresse particulièrement. Il s’agit de la mise en place de mini-crèches pour les enfants âgés entre 0 et 12 ans.

Le 7 mars 2018, le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse a présenté un nouveau modèle de structure d’accueil pour les enfants.

Présentation du concept

Pensée comme une alternative intermédiaire entre la crèche, le foyer de jour, la maison-relais et l’assistant parental, la mini-crèche peut accueillir jusqu’à onze enfants dont quatre bébés de moins d’un an.

Le but des mini-crèches est qu’elles soient des structures de proximité. En effet, en étant implantées dans des petites communes et quartiers où les structures d’accueil manquent, elles apporteraient une solution avantageuse pour les familles.

Afin que même les parents en horaires décalés bénéficient de ce dispositif, les mini-crèches proposeront des horaires flexibles et seront ouvertes de 5h à 23h.

Personnel et programme d’éducation

Les mini-crèches seront cogérées par un éducateur diplômé ou gradué et une personne ayant une formation dans l’encadrement socio-éducatif d’enfants ou disposant d’un certificat de formation aux fonctions d’assistance parentale.

kideaz- minicreches -femme-garde-enfants-structure-accueil-apprentissage

Bénéficiant du système du chèque-service accueil, les mini-crèches doivent respecter certaines exigences comme le programme d’éducation plurilingue. Ainsi, les enfants âgés de 1 à 4 ans seront obligatoirement en contact avec le luxembourgeois et le français.

Entrée en vigueur

Le projet de Loi sur l’ouverture de mini-crèches est entré en vigueur le lundi 7 janvier 2019. Cette entrée en vigueur confirme la volonté du gouvernement d’accroître l’offre dans le domaine de l’accueil et de l’éducation non formelle des enfants.