L’agenda Famille !

Avec des centaines d'events chaque semaine, on partage tout en famille chez Kideaz. Faites-nous part de vos events.

Proposez vos Bons Plans

Vous souhaitez partager et faire découvrir une de vos adresses favorites ? N'hésitez plus.

Pour les Professionnels

Proposez votre crèche / foyer de jour sur Kideaz.

Accueil > Blog > Les graines sont arrivées, on lance les semis !
Julia Oliveira Marques
FacebookEmailFacebook Messenger
Lifestyle

Les graines sont arrivées, on lance les semis !

Dans mon article précédent, je vous proposais différentes possibilités pour commander des graines en ligne. Entre-temps, il y a pas mal de structures au Luxembourg qui ont mis leur étalage de graines en service ainsi que les jardineries en France qui ont ré-ouvert. Tant mieux, mais ça n’enlève rien aux petits conseils d’ici.

Donc plus d’excuses vous avez des graines ou des plants pour ceux qui ne souhaitent pas faire de semis.

kideaz jardinage pousse semis plantation

Comment se décider entre les plants ou faire des semis ?

L’avantage des semis à effectuer soi-même, c’est que nous avons accès à une multitude de variétés différentes par rapport aux plants. C’est aussi évidemment le coût, 2 à 3 € pour un sachet avec des dizaines de graines, contre 3 à 5 € de plus pour un plant.

Après, on ne va pas se le cacher, acheter un plant c’est facile et rapide mais beaucoup moins fun pour les enfants.

Pour ma part, je fais mes semis car je raffole de variétés différentes de légumes. J’adore voir l’évolution de mes plants et évidemment mes enfants adorent cette étape du jardinage (c’est un peu le but de cette rubrique)

Donc nous avons 2 options : effectuer les semis en godets ou bien en pleine terre. Vu notre situation géographique, nous avons toujours un délai en plus par rapport à bien des livres de jardinage. Et oui, ils ne prennent pas en compte qu’ici même en mai il peut neiger ( rire nerveux ) … Donc, nous avons jusqu’au mois de mai après les fameux Saints de glaces ( du 11 au 15 mai ) pour effectuer les semis extérieurs.

Option 1 - En godets :
les enfants comprendront l'évolution de la plante au jour le jour

kideaz jardinage godets semer plantation famille

Il faudra donc disposer d’une petite serre d’intérieur ou bien une bonne exposition et d’un endroit bien ensoleillé pour disposer vos semis et optimiser vos chances de résultats. On peut pratiquement tout planter à l’heure actuelle, des tomates, des courges, aubergines, poivrons, salades, radis, herbes aromatiques, épinards etc

A planter en extérieur selon la météo après tout risque de gels.

Option 2 - En EXTÉRIEUR :
les enfants s'amusent avec les outils, la terre...

Certaines variétés de légumes supportent mieux les températures basses et donnent la possibilité de planter en pleine terre dès maintenant. C’est le cas pour les fèves, les petits pois (à grains lisses), carottes et salades.

Les enfants adorent préparer les sillons dans la terre pour venir y déposer les petites graines.

kideaz jardinage exterieur enfants parent semer

De quoi vous avez besoin selon votre choix de culture ?

kideaz jardinage enfant semis planter semer
  • Des petits godets en plastique ou biodégradables, alors personnellement je fais un écart sur mes principes car je préfère ceux en plastique, qui je trouve, gardent mieux l’humidité de la terre par rapport aux autres qui absorbent tout.
  • Du terreau
  • Des étiquettes pour noter le nom des légumes et s’y retrouver
  • Un bac si vous cultivez en terrasse par exemple
  • De quelques outils de jardinage basiques (il en existe pour enfants) pour ratisser la terre, faire un petit sillon etc.
  • Un petit arrosoir pour arroser délicatement les semis

Voici quelques pièges à éviter quand on jardine avec les enfants :

1. Viser une production abondante :

L’objectif est initiatique pour les enfants, les familiariser avec les légumes, la nature et son importance, on s’en rend bien compte avec cette période de confinement.

2. Laisser les enfants dans l'observation et non dans l'action

Il faut absolument les impliquer, qu’ils touchent la terre, les graines, laissez-les faire des erreurs encore une fois nous sommes dans la pédagogie et surtout dans un moment privilégié avec eux.

3. Défendre l’accès

Ce n’est pas un magasin de porcelaine et il faut laisser leur curiosité s’exprimer. On élabore des règles, on sécurise puis on les laisse s’approprier cet espace de découverte peu importe la taille ou la forme de votre projet (intérieur, extérieur, jardin ou balcon…)

4. Ne pas contraindre l'enfant

Son enthousiasme est sinusoïdal, irrégulier, volubile…bref il faut s’adapter et essayer de respecter la nature de l’enfant afin qu’il se sente investi d’un défi, d’un rôle qu’il exercera de mieux en mieux mais toujours à son rythme.

Voilà, bon encore une fois c’est mon expérience que je vous partage, je n’ai pas de vérité mais seulement des conseils à partager. L’expérience avec mes enfants est concluante à divers niveaux et l’enrichissement qu’ils en tirent est sans équivoque, la connaissance, la curiosité et le goût pour les légumes, pas simple à leurs âges (7 et 9 ans).

FacebookEmailFacebook Messenger

Dis papa,

On fait quoi ce week-end ?

Ah ! Bonne question,

attends je regarde

la newsletter kideaz

X