PouBELLE

Le jeu de mémoire pour apprendre le tri sélectif

PouBelle, c’est une très belle initiative de 8 jeunes du lycée de Diekirch ! Au début de cette année scolaire, ils ont eu comme idée de créer un jeu de société pour aider à apprendre à trier les déchets.

Ils ont d’abord dû créer leur mini-entreprise : Luxetoys, qui a d’ailleurs été sacrée meilleure mini-entreprise de l’année, en juin dernier. 

Chacun a alors eu son rôle à jouer. Catarina, Sébastien, David et Alex s’occupent du marketing et de la communication, tandis que Jil et Ricardo vérifient les comptes et que Anne et Damir chaperonnent le tout.

Après avoir réfléchi au fonctionnement et à l’allure de leur jeu, ils ont reçu un coup de pouce financier. Ils ont alors pu commander un millier de boîtes de jeu auprès d’une entreprise spécialisée et développer leur communication. L’application mobile PouBELLE quant à elle, est en cours de développement. 

En quoi consiste le jeu ?

Il s’agit d’un memory de 24 cartes, dont le niveau s’adapte selon l’âge du joueur, en 3 niveaux : 

  • Pour les enfants de 2 à 4 ans
  • Niveau facile
  • Niveau difficile

L’équipe de Luxetoys a eu à cœur de  faire en sorte que tout le monde puisse y jouer car le tri des déchets nous concerne tous, aussi bien les adultes que les enfants, et il n’y a pas d’âge pour commencer à le faire.

Mais la problématique qui encadre le jeu est bien plus large que celle du simple tri des déchets. Par ce jeu et la création de Luxetoys, ces jeunes ont voulu porter notre regard sur la surconsommation, le gaspillage, qui régit notre monde. En jouant dès le plus jeune âge à ce jeu, les enfants seront confrontés à l’enjeu du recyclage et son importance pour notre terre et les générations futures.

Informations 

Disponible en ligne sur : 

Prix : 12 €

 

Pour Damir Babacic, patron de Luxetoys, cette application sera une plus-value à l’identité de PouBelle. Les jeunes entrepreneurs représentent en effet le Luxembourg au JA European Company of the Year Competition, à Belgrade.

Souhaitons leur bonne chance pour que ce jeu emprunt de bonne conscience puisse se faire connaître !