Votre event sur l'agenda

Avec des centaines d'events chaque semaine, on partage tout en famille chez Kideaz. Faites-nous part de vos évènements.

Proposez votre structure

Vous souhaitez partager et faire découvrir une de vos adresses favorites ? N'hésitez plus.

Pour les Professionnels

Proposez votre crèche / foyer de jour sur Kideaz.

Accueil > Blog > Les pédagogies alternatives
Aleksandra Cajic
FacebookEmailFacebook Messenger
Little Kideaz

Les pédagogies alternatives

Souvent basées sur l’autonomie, le sens critique et le plaisir d’apprendre, ces méthodes d’apprentissage développées à la fin du XIXème / début du XXème siècle ont souligné la nécessité de transformer l’enseignement et l’éducation. Découvrez ce tour d’horizon des pédagogies alternatives de Maria Montessori, Célestin Freinet et Rudolf Steiner qui visent toutes à susciter l’intérêt de l’enfant et l’éveil de sa curiosité plutôt que d’imposer un enseignement traditionnel dans lequel ce qui apprend règne en maître. 

Susciter l’intérêt, la curiosité et surtout le plaisir. Fondées sur la coopération et non la compétition, le choix de développer la confiance en soi chez l’enfant et d’en réconcilier certains avec l’école.

La méthode Montessori : Éduquer n’est pas dresser


« L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit, mais une source que l’on fait jaillir ».


Médecin de profession, elle révolutionne tout un système grâce à la fourniture d’un matériel adapté que les enfants peuvent utiliser en toute liberté pour les activités dans la Casa dei Bambini qu’elle fonde à Rome en 1907. Son constat ? Leur capacité de concentration et l’autodiscipline dont ils font preuve. Exit les « c’est bien ou pas » ou les « c’est juste, c’est faux », chez la pédagogue, chacun possède un potentiel et apprend de ses erreurs pour les corriger ensuite. Elle mise sur un enseignement par l’expérience, la manipulation et l’autonomie avec un mélange des niveaux et des âges dans les classes.

Chacun dispose d’une liberté dans le choix des activités proposées ,l’apprentissage des notions complexes s’effectue pas étapes. Les chiffres rugueux permettent une entrée en matière ludique avec les mathématiques et les plaquettes en bois servent de base pour les lettres en français. Jugée parfois trop permissive, la méthode se base en réalité sur les capacités de l’enfant et le principe de confiance, et son champ d’application ne s’arrête pas à la crèche ou à l’école.

En effet, il s’agit d’une philosophie globale qui permet à l’enfant d’acquérir une discipline intérieure, une large autonomie et une grande confiance en lui. Il ne faut jamais oublier qu’un enfant reproduit ce qu’il voit. Même si cela semble parfois compliqué, il faut se montrer exemplaire en toutes circonstances. Un joli discours éducatif est loin d’être suffisant, il requiert des actes validant ce qui est énoncé. 

kideaz copyright lk pedagogie

La méthode Freinet : Apprendre au travers de l’expérience


“L’enfant qui participe à une activité qui le passionne se discipline automatiquement.”

Médecin de profession, elle révolutionne tout un système grâce à la fourniture d’un matériel adapté que les enfants peuvent utiliser en toute liberté pour les activités dans la Casa dei Bambini qu’elle fonde à Rome en 1907. Son constat ? Leur capacité de concentration et l’autodiscipline dont ils font preuve. Exit les « c’est bien ou pas » ou les « c’est juste, c’est faux », chez la pédagogue, chacun possède un potentiel et apprend de ses erreurs pour les corriger ensuite. Elle mise sur un enseignement par l’expérience, la manipulation et l’autonomie avec un mélange des niveaux et des âges dans les classes.
Chez Célestin Freinet, instituteur français (1896-1966), l’enfant se place au cœur du projet éducatif, il n’est pas là pour reproduire ce qu’on lui inculque.

Sa méthode est exempte de discours inutiles, mais fondée sur ses propres découvertes. La classe s’organise de manière coopérative pour développer l’entraide, la capacité d’organisation et le respect. Le professeur n’est plus sur une estrade, mais se place au niveau des élèves. Si les points communs avec Maria Montessori sont nombreux (pédagogie active, autonomie), la méthode diffère, car chez Freinet c’est la coopération qui domine et non l’individualisme. Les élèves fixent leur tâches et activités en suivant la feuille de route de l’enseignant, le respect du rythme de chacun est essentiel. Ils participent à des classes ateliers, des classes promenades, tiennent un journal scolaire et pratiquent la danse et le théâtre… L’objectif ? Développer leur sensibilité pour les aider à apprendre. La notion d’échec n’existe pas dans la pédagogie, car on expérimente, donc on se trompe forcément. Il s’agit simplement d’une étape vers la réussite. 

La méthode Waldorf : S’ouvrir sur le monde

“Notre plus grande tâche devrait être le développement d’êtres humains libres, capables de se donner un but et un chemin de vie”.

On parle de pédagogie Waldorf ou Steiner pour désigner la méthode créée par Rudolf Steiner pour éduquer des enfants du monde ouvrier au début du XXe siècle. Pour lui, l’enfant doit être envisagé dans sa globalité, avec un corps et un esprit. La mission de l’école consiste à l’accompagner dans ses apprentissages, mais en respectant son rythme et en attisant sa curiosité. L’accent est mis sur les disciplines artistiques et corporelles pour développer l’intelligence émotionnelle et la créativité. Les savoirs fondamentaux interviennent vers l’âge de 7 ans. La pédagogie mise aussi sur l‘ouverture sur le monde avec l’enseignement de deux langues vivantes dès le cours préparatoire et des stages à l’étranger pour les collèges et lycées. 

Utiliser ces méthodes pour apprendre autrement

Chacune de ces méthodes de pédagogie alternative offre des concepts intéressants pour imaginer des courants d’éducation nouvelle. La crise sanitaire aura mis en lumière une autre façon d’enseigner notamment grâce aux outils numériques. Les cours magistraux devenant parfois plus rares durant cette période auront permis aux élèves de devenir acteurs de leur scolarité : travailler les cours chez eux dans un premier temps avant de partager leurs connaissances par visioconférence. Des outils comme Padlet initient la collaboration et favorisent l’entraide. Internet autorise l’accès à de nombreuses ressources (apprentissage de langues, histoire, géographie, sciences) et optimise l’expérience au travers de la vidéo. Les concepts de ces pédagogies alternatives influencent l’enseignement en général, qu’il s’agisse d’ouverture au monde ou d’autonomisation. Les outils numériques visent à créer des environnements pédagogiques variés et stimulants pour les enfants. Il ne reste plus qu’à éliminer les notes et les devoirs ! 

kideaz copyright lk pedagogie numérique

Bibliographie

kideaz-copyright-les-lois-naturelles-de-lenfant

LES LOIS NATURELLES DE L’ENFANT
Céline Alvarez
(Les arènes édition)

kideaz-copyright-pedagogie-steiner-waldorf

PÉDGOGIE STEINER-WALDORF
Frédéric P.Miller
(Alphascript publishing)

kideaz-copyright-ecole-du-cerveau

L’ÉCOLE DU CERVEAU : DE MONTESSORI, FREINET ET PIAGET AUX SCIENCES COGNITIVES
de  Olivier Houdé
(Mardaga)

kideaz-copyright-une-ecole-freinet

UNE ÉCOLE FREINET – FONCTIONNEMENTS ET EFFET D’UNE PÉDAGOGIE ALTERNATIVE EN MILIEU POPULAIRE
Yves Reuter
(Editions l’Harmattan)

REJOINS-NOUS SUR LA NEWSLETTER KIDEAZ !

FacebookEmailFacebook Messenger
  • @ Little Kideaz

    Pour ce tout nouveau numéro, nous avons consacré notre dossier principal aux différentes espèces de rhinocéros. Little Kideaz n°8 est d'ores et déjà disponible dans notre boutique en ligne, alors n'attendez plus pour le commander.

X