Votre event sur l'agenda

Avec des centaines d'events chaque semaine, on partage tout en famille chez Kideaz. Faites-nous part de vos évènements.

Proposez votre structure

Vous souhaitez partager et faire découvrir une de vos adresses favorites ? N'hésitez plus.

Pour les Professionnels

Proposez votre crèche / foyer de jour sur Kideaz.

Accueil > Blog > Enfant timide : comment accompagner son enfant
Aleksandra Cajic
FacebookEmailFacebook Messenger
Parents

Enfant timide : comment accompagner son enfant

Votre enfant a tendance à rougir, reste collé à vous et ne veut pas dire bonjour aux personnes qu’il ne connaît pas, il a du mal à aller vers les autres. Faut-il s’en inquiéter ? Comment l’aider à moins se replier sur lui-même et plus s’ouvrir aux autres ? 

Comment accompagner un enfant timide ?

Avant tout, la timidité est une question de confiance en soi. Si l’enfant est sûr de lui, qu’il estime être important et aimé, donc aimable, il aura plus de facilité à s’affirmer et aller vers les autres qu’un enfant qui n’a pas confiance en lui.

Pour accompagner votre enfant dans sa prise de confiance en lui, il faut se concentrer sur ses réussites et ses points forts et lui en faire prendre conscience. N’hésitez pas à lui rappeler régulièrement au cours de la journée : « Tu as vu comme tu as fait rire papa à midi avec ta blague ? » ou « dis donc, c’est fou les progrès que tu as fait au basket, tu peux être fier de toi »… Ces petites phrases du quotidien qui vont lui permettre de s’affirmer.  La valorisation de l’enfant passe aussi par l’attention que vous portez à ce qu’il dit ou ce qu’il fait

kideaz copyright enfant timide

Être sociable : ça s’apprend ! Il a du mal à se mélanger à d’autres enfants. Accompagnez-le en abordant un enfant de son âge en lui demandant son prénom. L’enfant répondra sûrement aussitôt et commencera à jouer avec votre enfant. Ce sera le moment pour vous de vous éclipser et de les laisser jouer.
Le sport et les activités extra-scolaires sont de très bons moyens d’aider les enfants à surmonter leur timidité.

kideaz copyright enfants amis

Enfant timide : ce qu'il faut éviter !

Il nous est tous déjà arrivé de justifier le fait que notre enfant ne dise pas bonjour à une personne en disant : «  Il est timide. » Or, c’est exactement cette étiquette qui par la suite aura plus d’effets négatifs que positifs. Elles vont accentuer son renfermement. Il va même assimiler ce trait de caractère et il aura du mal à s’en défaire. Il n’est donc pas préférable de qualifier notre enfant de « timide », surtout devant lui et en public ! 

Si votre enfant ne dit pas bonjour, il est inutile de le gronder, encore moins en public, cela risque d’accroître son renfermement sur lui-même. Il est également important de faire attention à ne pas rire de lui en sa présence, car il pourrait mal interpréter nos paroles et se sentir humilié. On évite par exemple de raconter devant tout le monde des anecdotes sur lui qui ne le mettraient pas en valeur…

kideaz copyright enfan dispute

Éviter à votre enfant tout contact avec des personnes extérieures ou d’être confronté à de nouvelles situations, en justifiant cela par sa timidité, est contre-productif. Cela ne ferait, encore une fois, qu’accentuer son renfermement et son manque de confiance en soi. 

On naît tous avec plus ou moins de capacités à être sociable. Il est propre à chacun d’être extravertis ou non, et cela est tout à fait normal. Alors, pour que la timidité de notre enfant ne devienne pas une part d’un trait de caractère, il est essentiel de l’accompagner avec bienveillance et patience. Avec le temps, cela ira de mieux en mieux…   

REJOINS-NOUS SUR LA NEWSLETTER KIDEAZ !

FacebookEmailFacebook Messenger
  • @ Little Kideaz

    Pour ce tout nouveau numéro, nous avons consacré notre dossier principal aux différentes espèces de rhinocéros. Little Kideaz n°8 est d'ores et déjà disponible dans notre boutique en ligne, alors n'attendez plus pour le commander.

X