Proposer un événement
Accueil > Blog > Ara de Spix – Une Star a disparu
Julia Oliveira Marques
FacebookEmailFacebook Messenger
Actualités

Ara de Spix – Une Star a disparu

Voilà 65 millions d’années, la cinquième extinction de masse fauchait, en même temps que les dinosaures, les trois quarts des espèces présentes sur Terre. Des centaines de milliers d’années plus tôt, d’autres crises avaient éliminé jusqu’à 95 % du vivant.

Nous n’en sommes heureusement pas là. Mais nul ne peut plus l’ignorer : la planète s’achemine vers la sixième extinction de masse. Et celle-ci risque de se produire non plus à l’échelle des temps géologiques, mais en quelques décennies seulement. Avec un unique responsable : l’Homme.

C’est à ce titre qu’il est indispensable de sensibiliser chacun à la préservation des espèces et de l’environnement dans lequel nous évoluons. Cette rubrique aura pour objectif à chaque numéro de mettre en avant une espèce en voie de disparition et quand on le pourra, de faire un parallèle avec une référence pour les enfants.

On va donc pour cette première vous parler de L’Ara de Spix, célèbre pour avoir le premier rôle dans le dessin animé Rio.

Entretien avec Thomas du pôle pédagogique du Zoo d’Amnéville :

Est-ce vraiment l’espèce mise en scène dans le fameux film Rio ? Où se situe son habitat naturel ?

Le film Rio, sorti en 2011, met en avant l’Ara de Spix. Cette espèce de perroquet vit normalement dans la forêt amazonienne, au Brésil plus particulièrement, mais malheureusement elle a aujourd’hui totalement disparu dans son milieu naturel.

En effet, la déforestation est l’une des principales causes de la disparition des grands Aras. À savoir que pour déclarer une espèce comme étant disparue, il faut ne plus l’avoir observée dans son environnement naturel pendant plus d’une dizaine d’années.

Pourquoi la déforestation a-t-elle lieu à proximité de leur habitat naturel et pour quel profit ?

Cet Ara utilise l’arbre Tabebuia pour nidifier et dormir. Cet arbre fait environ huit mètres de hauteur et porte des fleurs jaunes à la fin de la saison sèche. C’est à cause de sa dépendance à cet arbre que l’Ara de Spix a un habitat naturel très restreint et
menacé.

La forêt amazonienne est exploitée afin de pouvoir créer des espaces agricoles :
On coupe les arbres pour pouvoir créer des routes, des fermes, planter du soja ou encore des palmiers à huile. L’huile de palme est beaucoup utilisée de nos jours notamment dans l’alimentation, les cosmétiques mais aussi pour les biocarburants.

 

De plus, les Aras ont été victimes de braconnage : Ils sont capturés dans la nature pour être vendus comme oiseaux d’ornement. Enfin l’introduction d’une espèce invasive par l’Homme : L’abeille africanisée (ou abeille tueuse) est également une cause de la disparition de ces oiseaux. Ces abeilles sont très agressives et s’installent dans les troncs d’arbres, là où le perroquet fait son nid. Il y a donc un conflit : les abeilles s’attaquent aux perroquets en causant de nombreuses piqûres mortelles pour les oiseaux.

Comment peut-on être sûr de l’extinction de l’espèce et quel est le procédé pour une telle déclaration ?

Le dernier Ara de Spix à avoir été aperçu dans la nature date des années 2000, c’était un mâle à qui on a présenté une femelle venant d’un particulier afin de créer un couple reproducteur mais malheureusement, ils ne se sont jamais reproduits car le mâle était amoureux d’une femelle Ara d’une autre espèce, il était impossible de casser le couple. Nous n’avons donc jamais retrouvé le mâle. L’Ara de Spix a été déclaré disparu dans son milieu naturel l’année dernière, pourtant son statut officiel est toujours « en danger critique d’extinction ».

Combien d'espèces différentes d'Ara bleus existe-t-il ?

Il existe 3 espèces d’Ara bleus différentes :

Un espoir de réintroduction de l’espèce en milieu naturel un jour ?

Les groupes survivants d’Aras en milieu naturel bénéficient de programmes de surveillance, de mise en place de nids et de replantation d’arbres. Malheureusement, il n’y a aujourd’hui pas de protection possible pour les Aras de Spix puisqu’ils ont disparu. Cependant un programme de réintroduction est actuellement en projet afin qu’ils puissent d’abord être relâchés dans des réserves naturelles et espérer un jour les réintroduire dans leur forêt, mais cela reste compliqué tant que la forêt sera encore exploitée.

Où pouvons-nous encore trouver cette espèce en captivité ?

Aujourd’hui on compte environ 158 individus en captivité. On peut le retrouver notamment à Pairi Daiza en Belgique, à l’ACTP (Association for the conservation of Threatened Parrots) basée à Berlin en Allemagne. On en retrouve également au Qatar (Al Wabra Wildlife Preservation), à Singapour, en Espagne et au Brésil.

Que faire concrètement pour lutter contre ces désastres naturels à notre échelle ?

À notre échelle, pour aider les perroquets nous pouvons faire attention à notre alimentation : vérifier qu’il n’y pas d’huile de palme dans les aliments et produits que nous achetons, ou bien favoriser le bois local (regarder la provenance du bois des meubles etc.)

Et vous à Amnéville, avez-vous des Aras bleu ? Quelles espèces possédez- vous étant potentiellement en voie de disparition ?

Au Zoo d’Amnéville, nous avons des Aras Hyacinthes. Les Aras Hyacinthes sont considérés comme vulnérables : ils ont disparu dans certaines régions du Brésil pour les mêmes raisons, la déforestation, le commerce illégal etc.

N’est-ce pas là, la vraie vocation des zoos parfois décriés par l’opinion concernant la captivité d’animaux sauvages ?

Les Aras ont été réintroduits dans certaines régions où ils avaient totalement disparu. Les parcs zoologiques ont en effet un rôle dans la conservation des espèces : grâce à la reproduction nous espérons un jour pouvoir réintroduire des espèces menacées.

En savoir plus sur l'Ara de Spix :

FacebookEmailFacebook Messenger
  • @ KideazRetrouvez-nous à nouveau aujourd’hui au salon Top Kids ! Rendez-vous à la @luxexpothebox, on vous attend avec impatience avec un petit cinéma sur mesure pour les petits 😁🎬 et le tout nouveau magazine #littlekideaz !...

    @ KideazOn partage tout en #famille ! C’est pour ça qu’on partage le #makingof du tout nouveau magazine #littlekideaz avec vous ☺️

    @ KideazRetrouvez-nous à @latelierfamilial_luxembourg pour découvrir nos nouveaux supports et passer un moment convivial en famille ☺️

    @ KideazRetrouvez notre guide #Letzgofamily chez @librairiehisler dès maintenant ! 😊

    @ KideazToute la Team #kideaz fête le retour de l’hiver 😅

    @ KideazMéfiez-vous du loup qui dort 😅 #gardetoncalme

    @ KideazRetrouvez le guide #LetzGoFamily chez @librairie.ernster, en kiosque et en grande surface ! Plus de 200 pages pour ne plus vous ennuyer en famille. Des sorties culturelles, des sorties en plein air et plein de...

    @ KideazToute la Team s’active pour le Salon Top Kids 2018 ! Rendez-vous les 27 & 28 octobre à la @luxexpothebox 😉 #SuivezLeGuide

    @ KideazLa Team Kideaz était au salon Escale des 3 Frontières ! Jeu concours, cadeaux et bonne humeur étaient au rdv ☺️ #suivezleguide #bonsplanskideaz

    @ KideazDécouverte du @beet_luxembourg, un petit restaurant vegan en ville ! ☺️🌱 #SuivezLeGuide

Dis papa,

On fait quoi ce week-end ?

Ah ! Bonne question,

attends je regarde

la newsletter kideaz

X