L’agenda Famille !

Avec des centaines d'events chaque semaine, on partage tout en famille chez Kideaz. Faites-nous part de vos events.

Proposez vos Bons Plans

Vous souhaitez partager et faire découvrir une de vos adresses favorites ? N'hésitez plus.

Pour les Professionnels

Proposez votre crèche / foyer de jour sur Kideaz.

Accueil > Agenda > Summer of ’69
27
nov.
22
mai
Famille

Summer of ’69

kideaz copyright villa vauban summer of 69 ©Photo : Villa Vauban
Toute la journée
Villa Vauban - 18, avenue Emile Reuter, L-2420 Luxembourg

L’exposition est consacrée à la création de Berthe Lutgen, peintre et féministe née en 1935 à Esch-sur-Alzette, ainsi qu’à celle de Michel Daleiden, peintre et sérigraphiste né en 1948 à Luxembourg qui, sous le nom d’artiste « Misch Da Leiden », vit et travaille à Düsseldorf. À la fin des années 1960, Daleiden rejoint le collectif d’artistes luxembourgeois Arbeitsgruppe Kunst, dont Berthe Lutgen est l’une des fondatrices. En 1969, les deux peintres organisent la spectaculaire Première exposition non-affirmative et coopérative d’art actuel aux côtés d’autres artistes avec qui ils créent un groupe informel surnommé Initiative 69. Berthe Lutgen et Misch Da Leiden seront également en lien avec le Groupe de Recherche d’Art Politique (GRAP) jusqu’au début des années 1970.

Aujourd’hui presque oubliées, ces initiatives d’artistes luxembourgeois s’inscrivent dans un mouvement mondial qui a contribué à remplacer l’abstraction en tant que « langage universel de l’art ». Les axes fondamentaux à l’origine de ce mouvement sont apparus avec la création de différentes formes d’art représentatif ou lié à l’objet : le pop art, l’art optique, l’art conceptuel, le néo-dada, le nouveau réalisme, le hard edge, le land art, l’art cinétique, le body art ou le happening. Les années 1960 ont été marquées par un climat particulièrement favorable à l’expérimentation artistique. Les artistes se sont ainsi tournés vers un art libéré de toute contrainte. Dans ce contexte, la jeune génération artistique luxembourgeoise a avant tout cherché à se défaire des carcans de l’École de Paris qui dominait la création luxembourgeoise de l’époque.

L’exposition documente les actions artistiques du mouvement protestataire luxembourgeois, réalisées avec et autour du groupe Initiative 69 et propose en même temps une mise en perspective : en s’appuyant sur des œuvres choisies de Berthe Lutgen et de Misch Da Leiden, elle met l’accent sur deux acteurs majeurs de ce mouvement et retrace leur évolution artistique jusqu’à aujourd’hui. Berthe Lutgen et Misch Da Leiden ont suivi des parcours différents, aussi bien sur le plan géographique qu’artistique. Mais de diverses manières, leur art a conservé un lien avec la force subversive de la révolte de la fin des années 1960.

novembre, 2021

27nov - 22maiAll DaySummer of '69(All Day) Villa Vauban, 18, avenue Emile Reuter, L-2420 LuxembourgTypologie:En famille

Plus

Détails de l'évènement

L’exposition est consacrée à la création de Berthe Lutgen, peintre et féministe née en 1935 à Esch-sur-Alzette, ainsi qu’à celle de Michel Daleiden, peintre et sérigraphiste né en 1948 à Luxembourg qui, sous le nom d’artiste « Misch Da Leiden », vit et travaille à Düsseldorf. À la fin des années 1960, Daleiden rejoint le collectif d’artistes luxembourgeois Arbeitsgruppe Kunst, dont Berthe Lutgen est l’une des fondatrices. En 1969, les deux peintres organisent la spectaculaire Première exposition non-affirmative et coopérative d’art actuel aux côtés d’autres artistes avec qui ils créent un groupe informel surnommé Initiative 69. Berthe Lutgen et Misch Da Leiden seront également en lien avec le Groupe de Recherche d’Art Politique (GRAP) jusqu’au début des années 1970.

Aujourd’hui presque oubliées, ces initiatives d’artistes luxembourgeois s’inscrivent dans un mouvement mondial qui a contribué à remplacer l’abstraction en tant que « langage universel de l’art ». Les axes fondamentaux à l’origine de ce mouvement sont apparus avec la création de différentes formes d’art représentatif ou lié à l’objet : le pop art, l’art optique, l’art conceptuel, le néo-dada, le nouveau réalisme, le hard edge, le land art, l’art cinétique, le body art ou le happening. Les années 1960 ont été marquées par un climat particulièrement favorable à l’expérimentation artistique. Les artistes se sont ainsi tournés vers un art libéré de toute contrainte. Dans ce contexte, la jeune génération artistique luxembourgeoise a avant tout cherché à se défaire des carcans de l’École de Paris qui dominait la création luxembourgeoise de l’époque.

L’exposition documente les actions artistiques du mouvement protestataire luxembourgeois, réalisées avec et autour du groupe Initiative 69 et propose en même temps une mise en perspective : en s’appuyant sur des œuvres choisies de Berthe Lutgen et de Misch Da Leiden, elle met l’accent sur deux acteurs majeurs de ce mouvement et retrace leur évolution artistique jusqu’à aujourd’hui. Berthe Lutgen et Misch Da Leiden ont suivi des parcours différents, aussi bien sur le plan géographique qu’artistique. Mais de diverses manières, leur art a conservé un lien avec la force subversive de la révolte de la fin des années 1960.

HORAIRES

Novembre 27 (Samedi) - Mai 22 (Dimanche)

Localisation

Villa Vauban

18, avenue Emile Reuter, L-2420 Luxembourg

Dis papa,

On fait quoi ce week-end ?

Ah ! Bonne question,

attends je regarde

la newsletter kideaz

X