L’agenda Famille !

Avec des centaines d'events chaque semaine, on partage tout en famille chez Kideaz. Faites-nous part de vos events.

Proposez vos Bons Plans

Vous souhaitez partager et faire découvrir une de vos adresses favorites ? N'hésitez plus.

Pour les Professionnels

Proposez votre crèche / foyer de jour sur Kideaz.

Accueil > Agenda > Garden of Resistance – Martine Feipel & Jean Bechameil
05
févr.
09
janv.
Famille

Garden of Resistance – Martine Feipel & Jean Bechameil

kideaz copyright mudam garden resistance ©Photo : mudam
Toute la journée
Mudam
Mudam - 3 Park Drai Eechelen, L-1499 Luxembourg

Invités à développer un projet spécifique pour le Jardin des Sculptures du Mudam, les artistes Martine Feipel et Jean Bechameil (1975, Luxembourg / 1964, Paris) ont conçu une exposition qui répond à sa fonction de jardin d’intérieur pour des oeuvres d’art.

Riche en références visuelles aux mouvements avant-gardistes du début du XXe siècle (notamment le Bauhaus, le constructivisme et le cubisme), le travail de Martine Feipel et Jean Bechameil aborde régulièrement les relations complexes qui existent entre l’industrialisation, le progrès technique, et les révolutions sociales. Analysant les espoirs et les désillusions que cette période d’essor économique a apportés, leur réflexion sur l’héritage du modernisme souligne l’ambivalence du progrès en tant que source d’amélioration des conditions de vie, et son versant sombre, la lente déshumanisation et la fragmentation du corps social. Nos sociétés sont désormais composées d’individus qui dépendent des prothèses technologiques censées les assister dans leur quotidien.

Au Mudam, les artistes abordent la question de l’allégeance à la technique sous un prisme nouveau. Composée de trois sculptures, dont une production inédite, l’exposition intitulée Garden of Resistance met en scène un paysage artificiel et automatisé qui allie l’inerte et l’animé. Elle interroge la capacité de notre environnement naturel à développer des stratégies de résistance aux pressions que fait peser sur lui l’industrie humaine. Parallèlement, l’exposition convoque le scénario fantastique d’une hybridation réussie entre la nature et la technique, qui pourrait ainsi prétendre au dépassement de l’opposition binaire nature-culture dans laquelle nos sociétés se sont enfermées. Pour développer cette hyperbole, les artistes ont donc imaginé un jardin d’une nature différente. Ici, les matériaux ne sont pas végétaux, mais métalliques et électroniques. La nature est dénaturée, elle devient chimérique.

février, 2022

5fév - 9janAll DayGarden of Resistance - Martine Feipel & Jean Bechameil(All Day) Mudam, 3 Park Drai Eechelen, L-1499 LuxembourgTypologie:En famille

Plus

Détails de l'évènement

Invités à développer un projet spécifique pour le Jardin des Sculptures du Mudam, les artistes Martine Feipel et Jean Bechameil (1975, Luxembourg / 1964, Paris) ont conçu une exposition qui répond à sa fonction de jardin d’intérieur pour des oeuvres d’art.

Riche en références visuelles aux mouvements avant-gardistes du début du XXe siècle (notamment le Bauhaus, le constructivisme et le cubisme), le travail de Martine Feipel et Jean Bechameil aborde régulièrement les relations complexes qui existent entre l’industrialisation, le progrès technique, et les révolutions sociales. Analysant les espoirs et les désillusions que cette période d’essor économique a apportés, leur réflexion sur l’héritage du modernisme souligne l’ambivalence du progrès en tant que source d’amélioration des conditions de vie, et son versant sombre, la lente déshumanisation et la fragmentation du corps social. Nos sociétés sont désormais composées d’individus qui dépendent des prothèses technologiques censées les assister dans leur quotidien.

Au Mudam, les artistes abordent la question de l’allégeance à la technique sous un prisme nouveau. Composée de trois sculptures, dont une production inédite, l’exposition intitulée Garden of Resistance met en scène un paysage artificiel et automatisé qui allie l’inerte et l’animé. Elle interroge la capacité de notre environnement naturel à développer des stratégies de résistance aux pressions que fait peser sur lui l’industrie humaine. Parallèlement, l’exposition convoque le scénario fantastique d’une hybridation réussie entre la nature et la technique, qui pourrait ainsi prétendre au dépassement de l’opposition binaire nature-culture dans laquelle nos sociétés se sont enfermées. Pour développer cette hyperbole, les artistes ont donc imaginé un jardin d’une nature différente. Ici, les matériaux ne sont pas végétaux, mais métalliques et électroniques. La nature est dénaturée, elle devient chimérique.

HORAIRES

Février 5 (Samedi) - Janvier 9 (Lundi)

Localisation

Mudam

3 Park Drai Eechelen, L-1499 Luxembourg

Dis papa,

On fait quoi ce week-end ?

Ah ! Bonne question,

attends je regarde

la newsletter kideaz

X