Votre event sur l'agenda

Avec des centaines d'events chaque semaine, on partage tout en famille chez Kideaz. Faites-nous part de vos évènements.

Proposez votre structure

Vous souhaitez partager et faire découvrir une de vos adresses favorites ? N'hésitez plus.

Pour les Professionnels

Proposez votre crèche / foyer de jour sur Kideaz.

Accueil > Agenda > CeCiL’s Box by Guillaume Barborini
13
oct.
08
janv.
Parents

CeCiL’s Box by Guillaume Barborini

kideaz copyright CeCiL s Box by Guillaume Barborini ©Photo : Cercle cité
Toute la journée
Cercle Cité
Cercle Cité - 2 Rue Genistre, L-1623 Luxembourg

Avec son projet CeCiL’s Box, le Cercle Cité accueille des créations dans une de ses vitrines de la rue du Curé ; ce projet a pour objectif de présenter au public des interventions variées et originales, c’est également une manière de soutenir la création locale en offrant une visibilité « sur rue » à des artistes invités. Dictées par l’espace de la vitrine, ces interventions sont visibles 7/7j, de jour comme de nuit.

La 27ème intervention est confiée à l’artiste Guillaume Barborini et est intitulée « Les mains-ruisseau ».

En 1869, Élisée Reclus commence son histoire d’un ruisseau en la comparant à l’histoire de l’infini. Aujourd’hui ces mots se recouvrent d’un doute, les chamboulements du monde les mettent en tension. C’est cette tension qui, quelque part, porte l’exposition.
Il est question de s’introduire dans le mouvement infini ou mourant des ruisseaux, de glisser ses mains entre l’eau qui file et la pierre qui se lisse. Alors, à cet endroit, entre l’eau et la pierre : que la main invente sa manière d’être. Qu’elle agisse et soit agie.
Des mains qui tamisent l’eau et que l’eau fripe en retour. Des mains qui se saisissent d’une pierre ou deux et les roulent comme un torrent, depuis le creux des paumes jusqu’au bout des doigts. Des phalanges qui s’activent et sculptent par l’usure, usent en touchant, lentement, façonnent des galets mais sont aussi façonnées par eux qui épaississent la peau, peaufinent le geste.

Entre l’eau et la pierre, apprendre le travail des ruisseaux comme une petite absurdité et comme un drame presque plausible ; comme on pollinise à la main, aujourd’hui, en Chine. Entreprendre le travail des ruisseaux avec ambiguïté, tout autant comme un néo bullshit job que comme une alternative désirable, une respiration retrouvée, sur la rive, au bord de l’emballement du monde. Dans l’exposition, dans la simplicité d’un ou deux gestes, il est donc question de ce monde abîmé, du travail qui fait et se fait violence, et peut-être du murmure réjouissant, ressourcé, d’une échappée.

Inauguration le jeudi 13 octobre à 12:00, où nous vous proposons de nous retrouver devant la CeCiL’s Box pour un échange avec l’artiste.

Partagez vos images sur Instagram et Facebook ! #cecilsbox

octobre, 2022

13oct - 8janAll DayCeCiL's Box by Guillaume Barborini(All Day) Cercle Cité, 2 Rue Genistre, L-1623 LuxembourgTypologie:Pour les parents

Plus

Détails de l'évènement

Avec son projet CeCiL’s Box, le Cercle Cité accueille des créations dans une de ses vitrines de la rue du Curé ; ce projet a pour objectif de présenter au public des interventions variées et originales, c’est également une manière de soutenir la création locale en offrant une visibilité « sur rue » à des artistes invités. Dictées par l’espace de la vitrine, ces interventions sont visibles 7/7j, de jour comme de nuit.

La 27ème intervention est confiée à l’artiste Guillaume Barborini et est intitulée « Les mains-ruisseau ».

En 1869, Élisée Reclus commence son histoire d’un ruisseau en la comparant à l’histoire de l’infini. Aujourd’hui ces mots se recouvrent d’un doute, les chamboulements du monde les mettent en tension. C’est cette tension qui, quelque part, porte l’exposition.
Il est question de s’introduire dans le mouvement infini ou mourant des ruisseaux, de glisser ses mains entre l’eau qui file et la pierre qui se lisse. Alors, à cet endroit, entre l’eau et la pierre : que la main invente sa manière d’être. Qu’elle agisse et soit agie.
Des mains qui tamisent l’eau et que l’eau fripe en retour. Des mains qui se saisissent d’une pierre ou deux et les roulent comme un torrent, depuis le creux des paumes jusqu’au bout des doigts. Des phalanges qui s’activent et sculptent par l’usure, usent en touchant, lentement, façonnent des galets mais sont aussi façonnées par eux qui épaississent la peau, peaufinent le geste.

Entre l’eau et la pierre, apprendre le travail des ruisseaux comme une petite absurdité et comme un drame presque plausible ; comme on pollinise à la main, aujourd’hui, en Chine. Entreprendre le travail des ruisseaux avec ambiguïté, tout autant comme un néo bullshit job que comme une alternative désirable, une respiration retrouvée, sur la rive, au bord de l’emballement du monde. Dans l’exposition, dans la simplicité d’un ou deux gestes, il est donc question de ce monde abîmé, du travail qui fait et se fait violence, et peut-être du murmure réjouissant, ressourcé, d’une échappée.

Inauguration le jeudi 13 octobre à 12:00, où nous vous proposons de nous retrouver devant la CeCiL’s Box pour un échange avec l’artiste.

Partagez vos images sur Instagram et Facebook ! #cecilsbox

HORAIRES

Octobre 13 (Jeudi) - Janvier 8 (Dimanche)

Localisation

Cercle Cité

2 Rue Genistre, L-1623 Luxembourg

@ Little Kideaz

Pour ce tout nouveau numéro, nous avons consacré notre dossier principal aux différentes espèces de rhinocéros. Little Kideaz n°8 est d'ores et déjà disponible dans notre boutique en ligne, alors n'attendez plus pour le commander.

X